Royal Air Maroc: Indemnisation en cas de retard de vol

Accusées de ne pas respecter les droits des passagers aériens, les compagnies aériennes dont Royal Air Maroc refusent de répondre aux demandes de leurs clients concernant le versement d’une indemnité en leur faveur en les faisant voyager sur des vols retardés ou biens annulés.

Maximiser ses chances de recevoir une compensation ? On peut légitimement porter plainte contre son transporteur comme indique la règle de protection des consommateurs aériens, baptisée 261/2004CE. On peut s’offrir 250euros pour chaque retard supérieur ou égal à 3 heures, sur un vol de 1500 km.

Bien qu’elle est claire est nette, cette réglementation peut protéger les voyageurs dans certains cas, comme elle peut être à côté de l’entreprise du transport aérien dans d’autres cas.

Les cas de circonstances extraordinaires :

Lorsque la compagnie aérienne n’est pas en mesure de contrôler la situation qui se produit avant le vol en la forçant à retarder le décollage de l’avion. Celle-ci peut être une :

– Météo et catastrophe naturelle,

– Crise politique,

– Le manque du personnel responsable sur le contrôle de la situation aérienne.

Quand on devient éligible à l’indemnité forfaitaire?

D’autre part, les dessertes peuvent être ainsi retardées voire annulés en raison des défaillances techniques ou mécaniques, ou celles touchant et affectant le système de bord, …

On désire tous tirer parti d’une telle situation donnant l’opportunité à se faire de l’argent, notamment qu’on puisse poursuivre normalement son voyage avec sa compagnie aérienne. L’indemnité proposée au passager est censée réparer un préjudice moral dont la valeur n’est pas fixe, mais plutôt calculée en fonction de certains critères dont la distance entre le point de départ et d’arrivée.

Les compagnies s’occupent pourtant à temps complet de leurs passagers lorsque leur voyage est perturbé par un évènement indésirable dont l’annulation des vols, le surbooking des avions, … Elles maximisent leurs efforts pour vous priver de tout accès au dédommagement.

Recourir à la justice pour dénoncer une injustice ? Vous méritez pourtant cette indemnité, sachez que les opérateurs aériens peuvent invoquer n’importe quoi pour faire semblant d’être eux-mêmes victimes de cas de forces majeures.

De leurs côtés, les passagers peuvent tout croire. De plus, ils sont continents que c’est perdu d’avance. Attaquer une entreprise du transport aérien en justice est loin d’être une procédure simple ou une mission facile à accomplir.

Néanmoins, les victimes des annulations et des surréservations de vols peuvent tenter leurs chances de décrocher une indemnité. Au lieu de crier leur désespoir, ils peuvent demander de l’aide à des experts juridiques pouvant à leur tour leur fournir une prestation d’assistance à distance.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *